Mascara zéro déchet : mate-moi cet échec

This article also exists in English.

Les plus attentif·ves d'entre vous auront remarqué la section "maquillage" des articles de ce blog. En effet, j'ai fait quelques strips dont c'est le sujet.

Mais si vous me lisez depuis peu de temps, vous ne savez peut-être pas qu'au tout début où je bloggais sous le nom de Petit Lutin, j'avais un blog mode et maquillage autour du style gothique. Non pas que j'étais make-up artist ou influenceuse mode, mais je présentais les tenues que j'aimais bien et parfois quelques make-up quand j'en étais satisfaite.

Au bout d'un moment, je ne me suis plus reconnue là-dedans et j'avais envie de partager autre chose (spoiler : des dessins !). Ceci étant dit, j'aime toujours la créativité d'une jolie tenue ou un joli maquillage.

Le temps passe, et je commence à entendre parler du mouvement zéro déchet, qui consiste à réduire sa production de déchets. Je pense que c'est également dans le maquillage que j'ai commencé à m'y mettre, en remplaçant mes cotons démaquillants jetables par des lavables. J'ai commencé en 2017 en en achetant quatre, et aujourd'hui en 2020 j'en ai une quinzaine et j'en suis très contente. J'utilise également des mouchoirs en tissu (gothiques !)  quand c'est possible.

Un jour de septembre 2019 que je cherchais des idées pour continuer sur cette voie, je tombe sur cette vidéo en anglais où la jeune femme détaille sa trousse à maquillage zéro déchet.

 

Je regarde le mascara solide - cake mascara -, qu'elle utilise, mais en analysant les compositions à l'aide de Zenziscope et de la vérité sur les cosmétiques, je fais gloups et je cherche d'autres marques susceptibles de proposer le même produit.

Je finis pas tomber sur une jeune marque française qui s'appelle La Maison du Naturel, et qui promet des produits sans cochonneries.

Je me laisse tenter malgré le peu d'informations et de retours de clientes, et je commande donc ce mascara dans son petit pot en verre, livré avec son goupillon, pour 19,90€ (ainsi qu'un khôl violet à 10,90€) et 4,95€ de frais de port.

 

C'est parti pour les photos unboxing (déballage) !

photo unboxing : un petit carton contient un goupillon, le pot de mascara, un khôl dans un mini sachet en tissu, une carte à planter. Des copeaux en polystyrène empêchent les éléments de bouger.

L'emballage est minuscule, et il y a même une carte à planter dans le colis. C'est cohérent avec les valeurs de nature et de zéro déchet que la marque affiche. En revanche, les morceaux de polystyrène, bof...

 

photo unboxing : un petit carton contient un goupillon, le pot de mascara, un khôl dans un mini sachet en tissu, une carte à planter. Des copeaux en polystyrène empêchent les éléments de bouger.

 

photo unboxing : détail des ingrédients du mascara et du khôl zéro déchet
Les ingrédients, notés à part pour le mascara et le khôl, étaient également dans le colis

 

photo unboxing : détail des ingrédients du mascara et du khôl zéro déchet

 

photo unboxing : pot de mascara ouvert, khôl déballé
L'intérieur !

Malheureusement, à peine j'ouvre le goupillon qu'il se casse. Bon c'est pas de bol, mais les défectueux, ça peut arriver. J'écris à la marque, munie de mon numéro de commande et d'une photo, et je constate par la même occasion que le produit est maintenant vendu à 27€ (contre 19,90€ deux à trois semaines avant !). Surprenant. J'ai une réponse très rapidement, on va me renvoyer un goupillon. Parfait.

Une fois le nouveau goupillon reçu, j'essaie le mascara ! J'ai un peu de mal au début, à "chauffer la matière", alors je fais un peu comme je peux. Effectivement, le remplissage oblique du pot est plus pratique pour mettre le goupillon dedans, mais la matière est sèche et ne tient pas sur la brosse, se dépose mal sur les cils. Je tente alors un truc : mettre une goutte de gel d'aloe vera dans le pot pour rendre la matière plus visqueuse, le gel d'aloe vera séchant rapidement après. Ça fonctionne ! Il n'y a pas d'effet faux-cils comme avec mon Guerlain qui a une brosse énorme, mais vu la forme du goupillon c'est un peu normal. On n'est pas non plus sur du waterproof mais ce serait encore plus galère à nettoyer le goupillon après chaque usage (déjà que ça prend du temps...) alors ce n'est pas forcément un inconvénient.

Bon, le temps passe, et on est en janvier 2020. Je n'utilisais pas ce mascara tous les jours, puisque premièrement je ne me maquille pas tous les jours, et enfin par manque de temps j'utilisais mon autre mascara classique. Un jour que j'étais motivée à me maquiller et à utiliser le mascara zéro déchet, en me disant que peut-être, je pourrais faire des photos du résultat, quelle ne fut pas ma surprise de voir de la moisissure dedans !

photo du mascara : de la moisissure est apparue à l'intérieur du pot

Alors OK, c'est un produit sans conservateur, et c'était rangé dans un tiroir de salle de bain, c'est-à-dire un endroit bien sombre et humide... Mais quand même !

Je ne blâme pas la marque, mais je suis un peu déçue... Je voulais vraiment faire un retour positif 😅

Du coup je vais retourner à un mascara plus conventionnel, je me suis tournée vers ceux de la marque Avril qui sont à petit prix et a priori sans trop de cochonneries dedans.

Le khôl n'a pas bougé, mais est décevant car il ne marque presque pas. En revanche, utilisé sur les lèvres, il me donne un petit air de Mercredi Adams...

Et vous faites un peu de zéro déchet ? 🙂

Rédigé par Petit Lutin Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : Maquillage, Zéro déchet

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot vbllln ?

Fil RSS des commentaires de cet article